Communiquons-nous vraiment sur Internet ?

Pour fêter la remise à neuf de ce site – et s’il y en a encore un qui me dit qu’il « pique les yeux », je préviens, je mords ! – j’en profite pour pondre un article légèrement éloigné de nos sujets classiques (pas tout à fait autour du SEO, quoi).

Mais ça m’intéresse vraiment ces derniers temps, alors…

 

Communication sur Internet

Oui, il y a beaucoup de monde…
Mais se parle-t-on vraiment ?

 

Un article sur le thème du web, du monde des seo…

 

80% de la communication est non-verbale

Ceux qui me connaissent à peu savent que je m’intéresse pas mal à la PNL ces derniers temps.

Or l’une des premières informations que j’en ai retenu est que la communication est non-verbale. C’est-à-dire que la majeure partie du sens de ce que vous dites est transmis non pas oralement, mais par tout votre corps : vos postures, votre intonation, etc.

A ce titre, que penser des échanges sur les médias sociaux ou même ceux par mail ?

Ils sont forcément réduits à peau de chagrin. Et il est difficile de percevoir plus que ce qui est réellement écrit.

Mais ce n’est pas exactement là que je veux en venir.

 

Les outils de communication modernes

Dans le milieu du référencement – mais ça marche aussi dans tous les domaines finalement – il n’est pas rare, au cours d’un apéro SEO par exemple – de constater que votre interlocuteur sort inopinément son smartphone pour répondre à un message (ou un tweet, un mail… que sais-je ?).

Personnellement, ça a tendance à m’agresser parce que je m’imagine que la personne en face n’est pas intéressée par ce que je raconte. Et si je lui fais part de mon agacement, elle peut très bien me rétorquer « qu’elle m’écoute » et que je peux continuer…

Oui mais voilà.

Je peux très bien commencer dans ce cas à lui dire que c’est le meilleur SEO de la planète, que je kiffe grave ses articles parce qu’ils me font progresser et blablabla…

Si cette personne ne me regarde pas, elle ne saura probablement pas si je blague (ce qui m’arrive rarement) ou non.

 

Donc, mes questions à 100 balles du jour :

  • Arrive-t-on encore à communiquer correctement lorsque l’on se laisse tout le temps happer par nos outils de communication modernes ?
  • Sommes-nous vraiment capables – même nous autres les femmes, aptes à mener diverses tâches de front, à l’inverse de ces messieurs ^^ – d’assimiler autant d’informations en même temps, et d’en extraire la substantifique moelle (je me lâche un peu, c’est bientôt les vacances) ?

Et encore plein d’autres questions du même genre…

Bref, personnellement, je trouve ça un peu triste quand même. J’ai du mal à comprendre celui en face de moi qui s’interrompt tout à coup au milieu d’une phrase pour répondre à sa chère et tendre que « oui, il va ramener le pain ce soir ».

Bref, j’ai une vie compliquée, comme vous voyez ^^…

 

Look-up !

Ou « Lève les yeux » (de ton smartphone) pour les non-anglophones.

Cette vidéo – un slam en anglais – explique finalement assez simplement ce que j’essaie de dire depuis le début de l’article…

Je vous laisse la découvrir :

 

 

Alors, ça vous parle ?

Qu’en pensez-vous ?

En attendant, très bel été à tous, moi je m’envole vers de cieux plus cléments très bientôt ^^

 

 

 

21 Commentaires

  1. Alexandre Santoni says:

    Je n’ai pas encore vu la vidéo (il faut que je sorte les écouteurs). Un commentaire concernant le non verbal et Internet : Il est clair que la communication non verbale n’existe pas vraiment sur Internet. C’est pour ça que je considère d’ailleurs que les smiley ont à leur mini niveau un vrai rôle à jouer. Il y a peut-être un énorme secteur à imaginer cela dit.

    • Emmanuelle says:

      J’ai peur que ça ne te plaise pas beaucoup la vidéo : c’est tout en anglais…
      Sinon, ouais, moi j’aime pas trop les smileys – sauf quand indispensable – je trouve que ça donne un petit côté « j’assume pas ce que je dis ».
      Mais bon, c’est vrai que c’est tentant souvent.

  2. Laurent Bourrelly says:

    Un truc qui me choque toujours dans les relations concerne le push direct de la transaction.
    Que ça soit pour demander un lien, un guest blog, etc. on te demande directement quelque chose, sans chercher à d’abord te serrer la paluche et apprendre à te connaître.

    Ouf, je ne pense pas t’avoir parlé en lorgnant mon smartphone car je ne suis pas scotché à ce dernier.

    • Emmanuelle says:

      C’est clair !
      Et oui, tu m’as même carrément pas parlé du tout, sois tranquille ^^ (et là, le smiley est autorisé selon moi)

  3. El-annuaire says:

    Coucou Emmanuelle 🙂 Trop bien cette vidéo, merci. Perso j’ai jamais eu d’iphone, d’ipad, et j’ai même plus de portable! avec une ligne fixe, un ordi et un notebook je vois vraiment pas à quoi ça me servirait ^^ J’avoue, moi aussi j’ai eu ma période « com-écran », c’est tellement facile derrière la barrière de verre, on parle, on parle, on fini par parler à soi-même sans faire aucun cas de ce que l’autre ou les autres envoient, fascinant 🙂 Il y aura sans doute très longtemps de nombreuses études psychologiques et sociologiques sur le phénomène, on ne veut pas vivre ici et maintenant, on ne mange plus un plat pour le manger mais pour le photographier et le montrer à des gens qui ne sont pas là et n’écoutent peut-être pas, une espèce de contemplation narcissique et stérile qui va entraîner une solitude et un mal être grandissant, brrr, ça me fait froid dans le dos 🙂 Bref, la vraie chose importante que je voulais te dire : je te souhaite d’excellentes vacances 😉 bizzz et à bientôt 😉
    NB: Alex! tu vois juste! j’adore utiliser les smileys 😀

    • Emmanuelle says:

      Oui, exactement, une sorte de narcissisme.
      Comme il dit dans la vidéo = « un monde d’auto-promotion, où l’on s’intéresse principalement à soi-même et à sa propre image, où l’on se présente sous son meilleur jour (…) »
      PS : Et pour Yank, abondance de smileys autorisée parce que c’est comme ça.

  4. Simon says:

    Excellente la vidéo 45 millions de vues en 1 mois il a fait fort, mais y a du vrai dans ce qu’il raconte. Il demande tout de même de partager la vidéo sur fb…

    • Emmanuelle says:

      Ah bon ?
      A quel moment as-tu entendu ça ?
      (pourtant, je l’ai vue et revue…^^)

  5. Cyril says:

    C’est clair qu’on se regarde le nombril, mais le plus clair c’est qu’en tant que SEO qui tente de gagner sa vie avec toute cette communication, on en devient vite cynique, avec des raisonnements genre « de toutes façons, si c’est pas moi qui le fait, un autre le fera à ma place » + Fear of Missing Out et toussa… Et c’est d’autant plus vrai pour tous les célibataires, qui ont maintenant des dizaines de sites de « rencontre » virtuelle, avec tout un tas d’options de « matching » et de sélection informatique. C’en est presque drôle (à en pleurer). Dans le SEO on a le questionnement « C’est un bon lien ? » et dans le business des sites de rencontres c’est plutôt « C’est un bon coup ? »… Bref, dans tous les cas, pour moi, c’est pas un algorithmique qui est capable de le définir…

    • Emmanuelle says:

      Ouais, je sais pas trop pour les sites de rencontre, là…

  6. ziad allani says:

    Je pense qu’a un moment donnée, on sera obligé de se rencontrer dans des endroits hors réseau, style bunker, pour pouvoir communiquer réellement avec des personnes physiques.
    Pour ce qui est de notre métier (seo) les réseaux sociaux c’est tout bénéf même si d’un point de vue sociologique ce n’est pas une chose merveilleuse

    • Emmanuelle says:

      Mouarf… tous aux bunkers !

  7. Florence says:

    Hello Emmanuelle,
    La vidéo répond à tes questions en fait !
    En tous cas, moi, j’ai adoré ;o) et j’assume ma réponse même si j’ai mis un smiley !
    Et pour compléter ce que tu disais, j’ai appris, dans une conférence que j’ai suivi, combien « communiquer est un exercice difficile » :
    100% : CE QUE L’ON VEUT DIRE
    80% : ce que l’on a dit
    60% : ce que l’autre entend
    40% : ce que l’autre comprend
    20% : ce qu’il retient
    10% : CE QU’IL TRANSMET !
    Et c’est sans doute « pire » dans la communication virtuelle, puisque là, il n’y a, ni le non-verbal, ni le para-verbal !
    See you.

    • Emmanuelle says:

      Hey !
      Mais merci pour ton commentaire !
      Et oui, la vidéo répond – en partie – à mes questions, mais on n’est pas tous obligés d’être d’accord avec lui…
      Et sinon, 10% transmis ? Seulement… ?
      Flippant.
      Bizz

  8. Le chirurgien says:

    Elle est sublime la vidéo,l’article aussi!
    Surtout la comparaison faite entre une personne qui passe la majorité de son temps sur son iPhone, pad ou son pc et une autre qui vit sa vie sans ces appareils et qui passe son temps à communiquer ! la différence est bien claire entre les deux. J’ai jamais cru que ça pourrait aller jusqu’à rater sa vie .Merci pour le conseil : “go out into the world and leave distraction behind” 🙂

    • Emmanuelle says:

      Oui, c’est un peu schématique – rapport à ce que ce n’est pas forcément tout blanc ou tout noir – mais au moins on voit bien l’idée ^^

  9. Dr Zili says:

    Waw j’ai trop adoré la vidéo ! Les moyens de communications modernes peuvent nous distraire mais nous éloignent malheureusement de la vraie vie! la vie sociale 🙁

    • Emmanuelle says:

      Ben oui… c’est tout le paradoxe.

  10. Kelly VINCENT says:

    Super la vidéo et en plus elle continue de progresser en nombre de vues avec 57 Millions aujourd’hui ! C’est clair qu’on va fêter Noêl en famille via Skype : c’est plus moderne… pffff

    • Emmanuelle says:

      Certes… c’est néanmoins un outil bien pratique souvent.
      L’idée est de réussir à trouver un milieu juste là-dedans, je pense.

  11. Kelly says:

    Oui faisons confiance à la nouvelle génération afin de ne pas se laisser emporter…

Laissez-moi un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *