5 points importants pour soigner vos images pour le référencement

Comment soigner vos images afin qu’elles soient correctement prises en compte dans le référencement naturel de votre site ?

 

Soignez vos images pour le SEO

Le rapport avec la choucroute, là…?

5 rappels pour optimiser vos images pour le SEO

Contrairement à certaines croyances – relevées récemment chez des utilisateurs du Web et propriétaires d’un site internet – les images n’apportent que très peu d’informations exploitables pour le référencement naturel.

 

Elles favorisent l’expérience utilisateur puisqu’elles améliorent souvent la qualité du rendu visuel, mais c’est à peu près tout…

Alors autant leur apporter un soin tout particulier, si vous souhaitez les voir prises en compte par les moteurs de recherche.

 

1- Le nom du fichier utilisé

Chaque photo est contenue dans un fichier (type .jpg, .png, .gif… etc), et celui-ci est renseigné par défaut avec un nom du genre « IMG_0145.jpg ».

Il est impératif de donner à votre fichier un nom explicite.

Par exemple, regardez notre Duck : Si le titre du fichier était juste « Duck1823.jpg », on n’imaginerait  jamais qu’il s’agit d’un Duck sur un biberon.

Nommez-le plutôt « Biberon Duck » par exemple, et vous améliorerez grandement l’efficacité de la photo en terme de SEO.

 

2- Renseigner l’attribut « alt »

A chaque fois que l’on insère une photo sur une page Web, une balise IMG comportant certains attributs est ajoutée.

Il est nécessaire d’ajouter l’attribut « alt » à cette balise – souvent nommée « description » lorsque vous utilisez un CMS pour développer votre site : car c’est la seule zone de texte que le moteur pourra interpréter dans votre image.

 

Si l’on reprend l’exemple de notre Duck, on indiquera donc dans la balise « alt » une mention du genre « Biberon avec Duck ».

 

3- Insérer votre image dans un contexte pertinent

Ceci afin de fournir aux moteurs de recherche des informations concernant le sujet de votre image.

Pour notre Duck, il serait judicieux de placer la photo au milieu d’informations concernant la puériculture par exemple…

 

4- La taille des images doit être réduite et optimisée pour le Web

Ceci afin d’améliorer la vitesse de chargement de la page.

Il existe plusieurs logiciels qui permettent de réduire et d’adapter la taille des images pour le Web.

 

5- Préciser la taille de l’image (largeur et hauteur)

En effet, indiquer la taille de l’image (attributs largeur « width » et hauteur « height » de l’image) permettra d’améliorer grandement la vitesse de chargement de votre page Web.

Pas de panique, c’est normalement renseigné automatiquement lorsque vous utilisez un système de gestion de contenu (ou CMS) pour développer votre site internet.

 

Enfin, n’oubliez pas de protéger vos photos…

L’idée étant de ne pas voir vos propres photos circuler sur le Net sans référence à vous ou votre site… ou du moins sans votre accord !

Il existe plusieurs techniques afin d’insérer une annotation en filigrane dans une image, par exemple.

Ou bien encore, ne mettez à disposition sur Internet qu’une image de très petite qualité, et dont la réutilisation ne pourra pas vous porter préjudice.

 

A vous de jouer !

La suite au prochain Duck….

 

Laissez-moi un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *