PageRank ou TrustRank ? En voilà une bonne question…

Popularité d’une page Web : le PageRank serait-il amené à disparaître au profit d’un TrustRank  ?

 

Page Rank / Trust Rank

Ouhlàààà, Photoshop hurle ce soir !

 

Dans le cadre du référencement de votre site, sa popularité est déterminée à l’aide de nombreux éléments…

Dont le PageRank ne semble plus vraiment faire partie !

 

Le PageRank serait-il amené à disparaître au profit d’un TrustRank ?

Alors, pour commencer, essayons de simplifier les différents termes utilisés.

 

Le PageRank (PR), c’est quoi ?

Le PageRank (ou PR) est un algorithme d’analyse de Google, qui recense le nombre de liens entrants des pages Web d’un site afin de déterminer un classement dans ses résultats de recherche (dans les SERP).

Pour information, le PR maximum constaté en France est de 8.

 

De nos jours, le PageRank ne fournit qu’un indice parmi beaucoup d’autres dans l’algorithme qui permet à Google de classer les pages des sites internet dans ses résultats de recherche.

En fait, on constate que le Pagerank sert maintenant plutôt à monnayer des liens et des partenariats…

Le PageRank est mis à jour… heu…  selon un calendrier propre à Google (lors de la fameuse Google Dance, et la prochaine est annoncée très bientôt) !

 

Le TrustRank : une alternative au PageRank ?

Si l’on reprend maintenant notre exemple de pages optimisées identiquement pour le référencement (voir l’article pas tous égaux face à Google dans la course à la 1ère place), nous avons vu que les pages possédant un fort indice de popularité auprès des moteurs sortiront plus vite que les autres.

Ces pages, du fait même de leur forte popularité, auront probablement PageRank élevé, mais ce n’est pas l’essentiel : ils véhiculeront de l’information que Google jugera de qualité.

Google considérera en effet qu’ils sont dignes de confiance et donc susceptibles d’apporter un contenu à forte valeur ajoutée aux internautes.

 

Aussi, pour augmenter sa popularité auprès de Google faut-il accorder une grande importance à sa politique de backlinks, certes, mais de façon qualitative pour un résultat de qualité.

  • Mieux vaut 10 bons backlinks afin d’augmenter son TrustRank que 1000 backlinks depuis des sites annuaires par exemple.
  • On rejoint toujours le précepte du contenu à forte valeur ajoutée Google Friendly.

 

Un bon exemple de site à très fort Page Trust est Wikipédia, site de référence international.

 

Le TrustRank : bientôt sur Google ?

Nous avons vu que le PageRank donne juste un aperçu du linking d’une page Web. Or, celui-ci peut être artificiellement gonflé – par des techniques de black hat, par exemple, nous en reparlerons à l’occasion d’un prochain Duck.

En revanche, cela ne suffit pas à déterminer sa popularité. Un bon TrustRank, en revanche, serait à même de révéler les pages et sites qui font réellement autorité sur le Web.

Une légende urbaine indiquerait que ce TrustRank serait à venir prochainement…

 

Avec l’arrivée de « Panda » en France qui oeuvre en ce sens, il y a fort à parier que nous aurons plus de certitudes à vous fournir très bientôt…
Suite au prochain Duck.

 

Ne gardez pas ça pour vous, partagez !

 

3 Commentaires

  1. Kevin Machine says:

    I learned a lot from this article, great help for me, thank you!

  2. Barbara says:

    Very nice, i suggest webmaster can set up a forum, so that we can talk and communicate.

  3. Numastick says:

    @Barbara @Kevin Machine
    Merci pour vos commentaires… mais autant répondre en français dans ce cas, ne croyez-vous pas ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Importance des backlinks en SEO - […] les liens viennent de sites à fort PageRank, ils vous distribuent à cette occasion une partie de leur PageRank (selon…

Laissez-moi un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *